Cours de Physique et de Chimie
Tous niveaux

Les mirages

et pas ceux de l’armée de l’air
jeudi 24 juillet 2014 par Corentin GARRAULT

 Oups ! Erreur de casting...

Nous ne parlerons pas ici d’avion de combat, mais plutôt de mirages optiques et non de « mirage 2000 » !
Nous nous intéresserons à ce genre de mirages :

 Les mirages chauds

Ici le sol est surchauffé, comme une route sous un soleil de plomb. L’air près du sol est plus chaud (indice faible) que celui situé au-dessus (indice fort). Le ciel au-dessus de l’horizon émet de la lumière vers le sol. Son cheminement est courbé. Au ras du sol, il peut y avoir réflexion totale. L’observateur voit alors des « flaques de ciel » sur la route qu’il peut confondre avec de l’eau...
Ce qui donne visuellement ceci. On a l’impression de voir de l’eau à l’horizon, au pieds des dromadaires... C’est plutôt un mirage de régions chaudes.

Ce phénomène est observable sur nos routes en été.

 Les mirages froids

Là, l’air est plus chaud en hauteur qu’en bas, à cause d’une eau froide par exemple. La lumière suit un trajet courbé dans l’autre sens, et subit une réflexion totale en altitude avant d’arriver dans l’œil de l’observateur.
On observe alors cela : l’image inversée d’un objet au-dessus de celui-ci.
ou encore

Il y a parfois plusieurs réflexions successives.

C’est plutôt un type de mirage de régions froides. Il semble bien qu’il ait donné naissance à la légende des sirènes chez les Vikings. Des phoques sortant la tête de l’eau au loin peuvent avoir leur silhouette étirée et « féminisée ». Ces petites bêtes poussent souvent de curieux cris (des chants ?), certains de leurs voisins biologiques ont été appelés « Siréniens »...

Informations issues notamment du site Web : mysteresdelanature.free.fr et intra-science.anaisequey.com


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1231 / 2243169

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Tous niveaux   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License