Cours de Physique et de Chimie

Dilution d’une solution.

dimanche 14 juin 2015 par Corentin GARRAULT
  Sommaire  

 Introduction

La dilution d’une solution a pour principe de diminuer la concentration molaire (ou massique) du soluté contenu dans le solvant, en augmentant la quantité du solvant tout en conservant identique la quantité du soluté...

 Explications

Vous n’avez pas tout compris c’est normal. Raisonnons en deux temps.
Le premier avec un exemple et le second en expliquant le vocabulaire employé dans la phrase d’introduction.

1- Un exemple
Vous voulez préparer un verre de grenadine. Vous versez dans votre verre du sirop de grenadine. Mais le boire ainsi... eh bien c’est un peu trop sucré, on dira un peu trop concentré...
Alors on rajoute de l’eau pour que le mélange nous apparaisse moins sucré. C’est vrai, à boire la boisson nous apparait moins sucrée. Mais en réalité, une fois le verre fini, vous aurez ingérer autant de sucre qu’il y en avait dans le sirop que vous aviez versé dans le verre.

2- Les définitions
Soluté  : espèce chimique introduite dans un solvant (le soluté est en quantité nettement moins importante que le solvant). Le soluté peut être solide (ex : une pierre de sucre, du sel de table), liquide (ex : du sirop de grenadine), gazeux (du dioxyde carbone que l’on retrouve dans toutes les boissons « gazeuses »).

Solvant  : espèce chimique dans laquelle est dissoute le soluté (le solvant est en quantité nettement plus importante que le soluté, souvent le solvant est de l’eau).

Solution  : solution = solvant + soluté (une fois le soluté dissout dans le solvant).

3- mélange de l’exemple et des définitions
Vous voulez préparer un verre de grenadine (solution). Vous versez dans votre verre du sirop de grenadine (soluté). Mais le boire ainsi... eh bien c’est un peu trop sucré, on dira un peu trop concentré...(concentration molaire en sucre trop élevée)
Alors on rajoute de l’eau pour que le mélange nous apparaisse moins sucré (dilution = diminution de la concentration molaire ou massique en augmentant la quantité de solvant par rapport à celle du soluté). C’est vrai, à boire la boisson nous apparait moins sucrée (la concentration molaire ou massique a diminué). Mais en réalité, une fois le verre fini, vous aurez ingéré autant de sucre qu’il y en avait dans le sirop que vous aviez versé dans le verre (lors d’une dilution la quantité de matière du soluté ne varie pas et donc en rajoutant du solvant, concentration molaire diminue).


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2260 / 2231799

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Seconde  Suivre la vie du site A - La santé  Suivre la vie du site 2 - Les médicaments   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License